Entrée 7 : Une nouvelle année qui commence

Je crois avoir réussi à briser la malédiction de l’alternance entre une semaine de merde et une semaine géniale. Bilan de cette semaine : en me mettant une marge de 100 mots quotidiens, j’ai réussi à écrire 2 121 mots en cinq jours. Il n’y a que mercredi où je n’avais pas l’énergie d’écrire et que je me suis contentée d’écrire 103 mots, autrement j’ai écrit tous les jours entre 300 et 750 mots (yay!).  

J’ai bien avancé dans la nouvelle (moitié de fait) et j’ai réussi à dépasser l’intimidation et ça, c’est cool. J’ai développé une façon de travailler sur cette nouvelle où j’écris et réécris et remixe les mêmes scènes jusqu’à satisfaction (ce que je n’avais jamais fait auparavant). Avant toute mes nouvelles étaient écrites d’un jet que je voulais immédiatement parfait, là j’ai l’impression de sculpter de l’argile, c’est mou, c’est salissant, je remodèle des phrases, ajoute des mots, revisite un angle… c’est long, organique, mais intéressant. Je n’ai aucune idée si ça va donner un meilleur résultat ou au contraire un truc brouillon et médiocre, mais au moins je prends de l’expérience et de l’aisance.

Ce qui a aidé le plus c’est la facilité du quota quotidien. 100 mots c’est ridicule, tellement ridicule que c’est à ma portée même fatiguée, malade ou tétanisée. Et puis 100 mots, ça ne peut pas faire de mal à la nouvelle. Surtout quand je me permets de tout réécrire. La seule baie molle c’est que ça n’avance pas aussi vite que je le voudrais et que maintenant que j’ai finalement réussi à écrire tous les jours pendant une semaine sur une nouvelle que je considère difficile, je trouve que quand même ça serait mieux si je pouvais écrire 1000 mots par jour comme Stephen King (le pack de bière en moins…). Bref, je souffle par le nez, je ne laisse pas mes hautes exigences prendre le dessus et je profite de mon accomplissement de cette semaine et me dit qu’à terme je réussirai à atteindre cet objectif de 1000 mots par jour, mais que pour l’instant on y va petit pas par petit pas.  

Pour cette semaine je compte ne rien changer à ma routine. Comme on revient chez nous, il va me falloir rétablir la routine écriture version dans notre appartement et ça sera déjà très bien si je fais une semaine comme celle que je viens de faire. 

Les textes présents sur ce site sont la propriété de Mia Lacroix. Toute reproduction, copie, emprunt et diffusion sera sanctionné selon les articles L-111-1 et L111-3 du code de la propriété intellectuelle.

Copyright © 2019 mialacroix

Partager cette histoire

Laisser un commentaire

*

code